Bière au CBD : mon avis sur cette boisson tendance

Le CBD est une molécule de plus en plus populaire en Europe. C’est pour cette raison qu’on remarque un nombre croissant de produits de CBD ces dernières années. Pour la plupart de ces produits, il est assez simple de profiter des bienfaits de cette molécule de CBD.

Les industries de la bière font partie des secteurs qui s’intéressent au CBD et qui tentent de faire un mélange avec ce dernier. C’est ainsi qu’est apparue la bière de CBD. Cependant, est-ce réellement intéressant de consommer de la bière de CBD ? Est-ce vraiment efficace ?

Une bière au CBD ou une bière parfumée !

Avant même de parler de bière de CBD, il est important de comprendre que la signification de bière diffère d’un pays à un autre. Cela est plus relatif aux lois et aux régularisations de chaque pays.

En France, une bière désigne une boisson avec un alcool qui est fabriqué à base d’une céréale nommée le malt. Ainsi, on peut comprendre qu’une bière lambda est naturellement parfumée aux fruits ou aux herbes. Toutefois, dans le cas où on ajoute des arômes à la bière, cela s’appellera donc une bière parfumée.

Ainsi, par définition, si la bière est fabriquée à partir de la plante de chanvre, alors, cette dernière est une bière au chanvre. Cependant, si on ajoute l’arôme de chanvre à cette dernière, cela deviendra une bière aromatisée au chanvre.

Il faut noter que la terre de la bière est sans nul doute l’Allemagne. Néanmoins, ces derniers définissent la bière comme étant une boisson composée uniquement d’eau, de houblon et de malt d’orge. Cette définition a pour but de protéger la population des bières frelatées, et cela, étant donné que c’est une boisson qui fait partie intégrante de l’alimentation quotidienne de certaines personnes. Ainsi, si on suit ce décret, les bières de CBD ne sont pas forcément considérées comme des bières.

Lire aussi...  Connaître les vins de Bourgogne

Les bienfaits de la bière au CBD

Le chanvre remplace un des ingrédients principaux de la bière : le houblon. Ainsi, le chanvre est désormais l’ingrédient qui donnera ce petit goût amer à la bière. Il est logique que les fleurs de cannabis qui peuvent être utilisées dans la composition des bières de CBD soient réglementées et donc, ne contiennent que 0,2 % de THC, ainsi, ces bières ne possèdent aucun effet psychotrope.

Il est vrai que le CBD ne peut pas se mélanger à l’eau, ainsi, il faudra faire appel à un corps gras pour pouvoir être inhalée par l’organisme humain. Ainsi, il est assez commun de mélanger les molécules de CBD avec des huiles et des beurres végétaux pour favoriser son absorption. Étant donné qu’en bière, les molécules de CBD sont principalement mélangées à l’eau, il sera plus difficile de profiter des bienfaits de CBD.

Il n’y a aucun doute que le CBD apporte un goût bien à part à la bière, ainsi, la consommation de la bière de CBD se fera plus pour profiter du goût particulier de cette dernière que pour profiter des bienfaits de la molécule.

Est-ce possible de fabriquer sa bière de CBD ?

Fabriquer une bière de CBD n’est pas très différent que de fabriquer une bière classique. En effet, le CBD peut se rapprocher considérablement du houblon et c’est d’ailleurs ce qui rend sa fabrication plus ou moins simple. D’ailleurs, il sera possible de fabriquer sa bière de CBD soi-même dans sa cuisine. Voici les étapes à suivre pour avoir une bonne bière de CBD faite par soi-même :

  • débuter le processus de fermentation en mettant des casseroles d’eau bouillir. Il faut également mettre de côté un mélange de levure et d’eau tiède ;
  • diluer, dans l’une des casseroles, le sucre de brassage et y ajouter la mousseline contenant les fleurs de CBD. Dans la seconde casserole, mélanger l’extrait de malt et le gingembre et laisser mijoter pendant environ 40 minutes ;
  • verser les deux casseroles dans un seau et y ajouter la mousseline de CBD préalablement refroidie. Par la suite, il faudra rajouter de l’eau jusqu’à atteindre une température de 26° et y ajouter la levure ;
  • mettre le seau dans un endroit à température ambiante et laisser le processus se produire. Cela peut prendre entre deux et quatre semaines ;
  • après cela, la fermentation sera finie et il suffira de procéder à la mise en bouteille.
Lire aussi...  Connaître les vins de Loire